Projet Aquacole

Mai 2008

Province de Champassak - Laos

Aquaculture, un enjeu mondial. La domestication et la reproduction naturelle d’espèces de poissons indigènes est un défi. Travailler dans un pays en développement comme le Laos avec une frontière naturelle : la Mère de toutes les rivières "Le Mékong" qui traverse pas moins de 6 pays. Le bassin du Mékong abrite l'une des faunes d'eau douce les plus diversifiés au monde. Il existe environ 1400 espèces de poissons enregistrées, et certaines d'entre elles avec un grand potentiel économique pour l'aquaculture. La saison d’élevage 2008 dans la province de Champassak a été la cinquième faite par le Cirad, le LARReC, les partenaires locaux et régionaux. Environ 1 000 000 alevins âgés de 2-15 jours ont été produits à partir d’écloserie en bacs et environ 500.000 alevins en étangs. Le succès de cette reproduction concerne principalement le poisson-chat Pa-kheung (H. wyckioides) à la station Km8 à Paksé, avec des géniteurs recueillis l'an dernier dans le Mékong et élevés en étang pendant environ 8 mois. Travailler à Paksé avec H. wyckioides et adapter les techniques de reproduction naturelle de I. punctatus ou d’élevage avec C. microlepis sur les rives du Mékong montre tous les défis de garder intacte cette biodiversité. L’Incubation, l'élevage, les soins, sont les clés de cette domestication en particulier pour l'espèce C. microlepis. Cette offre sur le marché, à crée une nouvelle demande comme pour le projet hydroélectrique de Nam Theun 2, une demande d'alevins pour 800 étangs, avec ces deux espèces. La réussite de la domestication de ces espèces pourra créer une demande auprès de la population locale, régionale et au-delà des frontières du Laos, ce projet de domestication apportera du travail à de nombreuses familles, c’est l’objectif de notre futur projet : La création d’une ferme aquacole à 40 km de Vientiane (voir onglet futur projet).

Location du projet

Nos derniers projets

Oui, Vous pouvez les aider

Effectuer un Don