Une étude hydrogéologique au Laos

Sondage électrique

Préambule

À la demande de notre association une entreprise spécialisée dans l’étude géophysique et hydrogéologique, eau, forage a été mandatée pour la réalisation d’une étude hydrogéologique au Laos, afin de favoriser la mise en place d’un projet de développement agroécologique.

Localisation de l'étude hydrogéologique au Laos

La zone d’étude hydrogéologique au Laos se situe à environ 40 Km au nord-est de la capitale du Laos, Vientiane

Etude hydrogéologique - Province de Vientiane

Et à 1.5 km du village de Ban Dongkouay (Province de Vientiane – District de Xaythani).

Etude hydrogéologique - Village de Dongkouay - Province de Vientiane

L’objectif de cette étude hydrogéologique est de montrer la disponibilité en eau, de déterminer sur le terrain disponible l’endroit propice pour un forage ainsi que sa profondeur. Le projet est situé à environ 800 m de la Nam Mak Hiao River.

Etude hydrogéologique - Projet rizières Laos

Ont participé à cette étude, l’équipe de M. Souk ingénieur hydrogéologue, une représentante de l’association SFE (Service Fraternel Entraide), Karen, également hydrogéologue qui a pu suivre bénévolement le travail des intervenants ainsi que des membres de la communauté de villageois Pa NamKong Lao Community Association (PNLCA).

Une étude hydrogéologique, c’est quoi :

L’Hydrogéologie : c’est une science qui étudie l’eau souterraine, elle s’occupe de la distribution et de la circulation de l’eau souterraine dans le sol et les roches, en tenant compte de leurs interactions avec les conditions géologiques et l’eau de surface.

Un aquifère : c’est une formation géologique perméable qui contient et transporte de l’eau. L’écoulement de l’eau souterraine peut-être confiné (captif) ou non (libre)

Cartographie hydrogéologique : elle permet de rendre visible la localisation des aquifères.

Pour en savoir plus : Wikhydro

But de cette étude hydrogéologique au Laos

Conformément a un cahier des charges « Etude hydrogéologique » établi par Mr Gallerne Daniel et son équipe, cette étude a pour objectif de préciser :

  • La géométrie détaillée du réservoir aquifère (position du toit, du mur, pentes) ;
  • Sens de l’écoulement de là ou des nappes d’eau souterraine et éventuelles relations nappe/rivière ;
  • Les caractéristiques hydrauliques de l’aquifère (perméabilités, cartes piézométriques) ;
  • Qualité des eaux souterraines (évaluée à l’aide des données existantes)
  • Niveau d’exploitation des eaux souterraines et usages avérés ou potentiels ;
  • L’évaluation des contraintes apportées par l’aquifère dans l’élaboration du projet ;
  • Évaluer la faisabilité technique d’un forage qui permettra d’alimenter en complément du canal d’irrigation la ferme aquacole ;
  • Rechercher et délimiter la zone la plus favorable sur le site d’implantation du projet du point de vue de la garantie de la ressource ;

L’approche de l’étude donne donc la priorité à l’étude du réservoir c’est-à-dire de la pérennité de la ressource.

La capacité du forage alimenté au fil du soleil par des panneaux photovoltaïques doit pouvoir subvenir aux besoins de l’exploitation, complément en eau et oxygénation des bassins d’élevage alimentation en eau des maisons d’habitation implantées sur le site pour une consommation globale estimée à 89.m3 / j ;

Objectifs de l’étude hydrogéologique

Données hydrologiques

  • Les données relatives aux caractéristiques du bassin-versant : morphométrie, géologie, occupation du sol ;
  • Une ou plusieurs cartes de synthèse peuvent être nécessaires pour caractériser le bassin versant ;
  • Les résultats fournis par des études antérieures :
    – L’évaluation des débits fournis par des études antérieures
  • Les données brutes :
    – Celles-ci constituent généralement des séries chronologiques (hauteurs de pluie, hauteurs d’ eau en rivières…) ;
    – Une première analyse de la qualité des séries hydrométriques et pluviométriques doit porter sur leur durée ;

À partir de l’ensemble de ces analyses, il est possible de préciser la zone d’étude ou sera implanté le forage.

Prospection géophysique

La prospection géophysique utilisa la méthode du sondage électrique et du profil de résistivité.

  • Repérage sur site des emprises de recherches ;
  • Sondages d’étalonnage sur les coupes connues ;
  • Réalisation de profils. Le nombre de profils, leurs directions et leurs longueurs seront fonctions des difficultés du terrain ;
  • Réalisation de sondages électriques au droit des anomalies détectées le long du profil afin de déterminer la profondeur de l’accident ;
  • Classement et repérage des sondages les plus intéressants, selon leur ordre de priorité pour le forage ;

Données hydrauliques

Le recueil des données hydrauliques couvre la zone d’objectifs et traduit les conditions d’écoulement de l’aquifère.

  • Déterminer les paramètres hydrauliques du système de l’aquifère. (transmissibilité, coefficient d’emmagasinement en fonction de sa composition lithologique)
  • La recharge annuelle par les pluies.
Coupe terrain forage Laos

Rapport final et documents annexes

À l’issue de cette étude, nous avons reçu un rapport final avec l’ensemble des données et résultats collectés, les conclusions font apparaître notamment :

  • Une présentation objective du contexte de l’étude et les problèmes posés
  • Une synthèse de l’étude bibliographique avec leur analyse, leur critique pour au final faire apparaître les données exploitables.
  • Une synthèse des informations acquises sur le terrain et la synthèse des témoignages recueillis in-situ.
  • L’épaisseur des formations géologiques (dépôts sédimentaires, grès fissurés, alluvions, sable, gravier, galets, basalte fissuré) ainsi que le degré de perméabilité, de porosité, de transmissivité, etc.
  • La bathymétrie, c’est-à-dire la profondeur du forage ; le niveau piézométrique (water table) du forage, son niveau dynamique et surtout sa profondeur totale.
  • Les cartes altimétriques pour déterminer l’altitude de l’ouvrage qui va servir à déterminer la Hauteur Manométrique Totale (Net Positive Section Head) pour l’efficacité de la pompe qui sera installée sur le forage.
  • Un bilan hydrique de la Ressource en Eau Totalement Disponible.
Coupe sol Laos

Une journée de travail et de convivialité 🙂

Une nouvelle action réalisée pour la mise en place de notre projet agroécologique, un meilleur accès à l’eau potable en milieu rural (ODD n°6). Un projet novateur, créateur de nombreuses activités génératrices de revenus (AGR) pour les familles de plusieurs villages proches (ODD n°1-5-8 et 17).

Merci à tous les intervenants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *